2017 : l’année où Cobrinha a mis tout le monde d’accord

Faire le Grand Slam est un exploit. Faire le Super Grand Slam en est un encore plus grand. Mais le faire à l’âge de 38 ans, en adulte, cela reste difficilement imaginable. Pourtant Rubens Charles Maciel, plus connu sous le surnom de Cobrinha (le serpent), l’a fait. Il a remporté en 2017 le championnat d’Europe, le championnat Pan American, le championnat national du Brésil, le mondial et l’ADCC. Cette année là, il est devenu l’un des featherweights les plus réputés de l’histoire. Mais qui est véritablement Cobrinha ?

Rubens Charles Maciel est né en 1979, à Londrina, une ville fondée par des migrants britanniques dans le sud du Brésil et qui lui ont donné ce nom en hommage à la capitale du Royaume-Uni. Comme beaucoup de jeunes brésiliens, son intérêt se porte dans un premier temps vers le football. Mais très vite, après avoir visionné des films d’arts-martiaux, il se détourne du ballon rond. Il commence par rejoindre un club de capoeira. il s’y entraîne de façon assidue. Le Jiu-Jitsu Brésilien n’entrera dans sa vie qu’à l’âge de 21 ans lorsqu’un ami lui demande de bien vouloir l’accompagner à l’occasion de l’inauguration d’un nouveau gymnase de JJB. Il assiste alors à son premier cours de Jiu-Jitsu Brésilien. C’est le déclic. Il décide quasi-instantanément de s’y consacrer avec sérieux et rigueur tout en poursuivant la capoeira. Son rythme d’entrainement pour le JJB est de deux entraînements par jour, sept jours sur sept. L’histoire ne dit pas s’il était plus talentueux que les autres. Une chose est certaine, c’est qu’il était de loin le plus travailleur.

Son destin sportif bascule après une défaite. Lors du championnat de Sao Paulo, il s’incline contre un élève du célèbre Fernando « Terere » Augusto. Terere, avec l’approbation du professeur de Cobrinha, invite ce dernier à s’installer à Sao Paulo pour suivre son enseignement. C’est ainsi qu’il rejoint l’équipe « TT », une des plus renommée mondialement à l’époque. En plus des deux entraînements quotidiens, Cobrinha bénéficie de cours particuliers gratuits du professeur en personne. Cinq ans après avoir commencé le Jiu-Jitsu Brésilien, il reçoit sa ceinture noire des mains de Terere. Dès lors, il enchaîne les titres mondiaux et les victoires lors des compétitions les plus relevées. Champion du monde en 2006, 2007, 2008 et 2009 en Gi, il se fait également un nom en No-Gi en remportant les championnats du monde en 2007, 2008, 2011 et 2012. Il gagnera aussi à trois reprises l’ADCC.

Autrement dit, Cobrinha avait tout gagné avant de sceller définitivement sa légende en 2017 par un Super Grand Slam historique à 38 ans.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s