Roger Gracie explique pourquoi il excelle dans l’étranglement arrière.

Depuis sa victoire, à l’âge de 38 ans, sur l’un des plus grands champions actuels, Marcus Buchecha Almeida, Roger Gracie est, au yeux de beaucoup, le meilleur jiujiteiro de l’histoire. D’autant plus que le prodige de la famille Gracie a obtenu la victoire par soumission par étranglement arrière. Peu de techniques d’une extrême complexité avec Roger Gracie. Il se concentre sur les fondamentaux, mais les exécute à la perfection et avec élégance.

Lors d’une récente interview, Roger Gracie a révélé pourquoi il est si performant sur les étranglements. Et en particulier sur les étranglements par le dos : « Tout au long de ma carrière, j’ai ajusté beaucoup de détails techniques qui ont changé ma façon d’étrangler mes adversaires. Ce sont des détails que je perfectionne, mais ce sont des détails d’une grande importance : le mouvement de mes poignées, l’ajustement de mes mains avant de serrer. Ce dernier point est pour moi est le plus important.« 

Roger Gracie explique également que la patience est une qualité fondamentale dans le jiu-jitsu brésilien : « J’ai appris à être patient. Je ne tentais pas l’étranglement alors que la position n’était pas assez engagée. (…) C’est lorsque je sais que l’adversaire ne pourra pas y échapper que je serre pour étrangler.« 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s