Renzo Gracie, une « victime » pas comme les autres…

Une nuit, à 3h00 du matin, alors qu’il marche seul dans les rues de New-York, Renzo Gracie sent qu’il est suivi par deux hommes. Commence alors une scène incroyable. Le fils de Robson Gracie décide de partager son « agression » en direct sur twitter. Ses abonnés ne vont pas être déçus.

Ses followers se retrouvent plongés au croisement de la 22e rue et de la 10e avenue de la ville qui ne dort jamais. Alors que n’importe quelle personne raisonnable commencerait à s’inquiéter à l’idée d’être pisté par deux inconnus, Renzo Gracie est, lui, aux anges : « deux types sont en train de me suivre, ça n’aide pas mais j’ai un gros sourire au visage. Je parle d’un sourire joyeux. Je les attends… Pensent-ils réellement que je suis saoul ?« 

Plus le danger se rapproche et plus le professeur de jiu-jitsu brésilien semble être décontracté : » ils se rapprochent lol . Je me suis arrêté pour prendre une photo. Ils font semblant de regarder à une fenêtre. ils ne peuvent pas me duper… Mon sang est en train de bouillir. le Brésil me manque. » partage-t-il à ses abonnés surpris de ce qu’ils lisent en direct.

Il poursuit : « Ils viennent de plus en plus près pour me demander une cigarette. Je ne fume pas. Je feins de trembler. les deux hommes sourient« . A ce moment là, Renzo Gracie arrête de twitter.

Il revient sur le réseau social environ 20 minutes plus tard : « Mes mains me font mal… L’autre a pris la fuite, tu parles d’un ami. Poule mouillée. D’où je suis, je peux encore le voir. Il s’est retourné en courant. Je n’ai aucune chance de le rattraper… J’ai bien tenté de le pourchasser mais je me suis rendu compte à quel point j’étais lent. Fais chier. » On « comprend » alors la déception de Renzo Grcaie d’avoir laisser filer un de ses deux agresseurs.

Mais qu’en est-il de l’autre assaillant ? Renzo ne tarde pas à donner de ses nouvelles : « Celui là m’a demandé pourquoi j’ai fais ça, en faisait semblant d’être stupide. Un petit coup de pied aux côtes l’a fait pleurer et s’excuser, au moment où j’écris ça. » Il poursuit : « Je lui ai demandé s’il voulait me voler, il répond que non. Il affirme qu’il voulait seulement une cigarette. Si c’était arrivé à un homme ordinaire, il serait certainement triste pour ses objets volés. Ce genre de pute pleure comme une salope quand le vent tourne…« 

Renzo Gracie a pris alors une photo du visage ensanglanté de son agresseur avant de regagner sa voiture. Il se mit alors à rouler dans le quartier à la recherche de l’agresseur qui lui a échappé : »Je suis énervé de ne pas avoir trouvé le deuxième. J’imagine que je ne dormirai pas cette nuit« .

Trente minutes après, Renzo revient pour le plus grand plaisir de ses fans. Il se trouve qu’il a mis la main sur le second. Après lui avoir fait subir un véritable calvaire, le champion de jiu-jitsu se plaint de la douleur qu’il ressent aux mains : » La prochaine fois je n’utiliserais que mes coudes. » Puis il poursuit sur un mode nostalgique, presque introspectif : « cette sensation m’a manqué, des fois je me demande si la vie facile au Etats-unis ne m’a pas adouci. Toutes ces années au Brésil, sans savoir si j’arriverais à rentrer chez moi m’ont forgé« 

Pour conclure, il remercie le Maire de New-York de l’époque : « Merci à Giuliani, grace à lui, plus personne ne porte de pistolet ici. Mon jour de chance, leur mauvais jour. Mes mains me font mal et Frankie Edgar arrive à 9:30 demain matin pour s’entraîner…« 

Le champion du monde, Alexandre « Xande » Ribeiro, twitte alors : « Renzo Gracie est le mec le plus méchant sur twitter. Il peut twitter aussi bien quand il dort , que quand il fracasse un gars en légitime défense.« 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s