Le jiu-jitsu, la distanciation sociale et les « put… de balances »

Richie Martinez est un ancien breakdancer devenu l’un des plus iconiques représentants de l’académie de jiu-jitsu brésilien 10th planet. Il a gardé sur les tatamis le même surnom que sur les pistes de dance : the boogeyman . Comprenez : le croque-mitaine.

Professeur au sein de la branche de San Diego de l’académie 10th Planet, Richie Martinez prend son rôle très au sérieux : à la grande joie de ses élèves, mais au grand dam de la police de San Diego.

Hier, the boogeyman était en train d’enregistrer une vidéo pour ses élèves qui, comme la majorité des sportifs à travers le globe, ne peuvent malheureusement plus s’entraîner en période de confinement. Il était accompagné de deux de ses élèves. C’est alors qu’une personne a téléphoné à la police de San Diego pour dénoncer le champion pour non respect des règles de confinement. A la sortie du gym, Richie Martinez était donc attendu par des officiers de police. Il a ainsi été verbalisé d’une amende pour ne pas avoir respecté la distanciation sociale. Sur sa story instagram, the boogyman a partagé la photo de son amende en mentionnant « FUCKING SNITCHES ! ; comprenez « put… de balances« .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s